Inspection Académique des Pyrénées-Atlantiques - Retour à la page d'accueil

Les textes de référence

2.Les textes de référence.


Circulaire n° 90-039 du 15 février 1990 (BOEN n° 9 du 1er mars 1990)
Décret n°90-788 du 06.09.1990 modifié
Décret n°2005-1014 du 24.08.2005 relatif aux dispositifs d'aide et de soutien pour la réussite des élèves à l'école.
Décret n°2006-830 du 11.07.2006 relatif au socle commun de connaissances et de compétences.
B.O hors-série n°3 du 19.06.2008. Horaires et programmes d’enseignement de l’école primaire.
Circulaire n°2009-068 du 20.05.2009 – B.O n°21 du 21.05.2009 Préparation de la rentrée 2009
Décret n°2008 – 463 du 15.05.2008 modifiant le décret n°90-788 du 06.09.1990 relatif à l’organisation et au fonctionnement des écoles maternelles et élémentaires et l’article D 411-2 du code de l’éducation
Circulaire n°2008-082 du 05.06.2008 – B.O n°25 du 19.06.2008. Organisation du temps d’enseignement scolaire et de l’aide personnalisée dans le 1er degré.

Circulaire n°2011-071 du 02.05.2011 – B.O n°18 du 05.05.2011. Rentrée 2011

 

Circulaire n°2011-126 du 26.08.2011 – B.O n°31 du 01.09.2011 sur la continuité pédagogique.


Note de l’Inspecteur d’Académie des Pyrénées Atlantiques du _8 novembre 2011 : élaboration des projets d'école 2012 - 2015

2 Le projet.

Une synthèse de ce qu'est ou n'est pas le projet d'école ( diaporama)

  • sa finalité: accroître encore l'efficacité de l'école.
  • ses enjeux: Ils sont d'ordre pédagogique, éducatif, institutionnel.
  • son objet: répondre aux besoins particuliers des élèves dans le respect des programmes nationaux.
  • sa conception: Il est produit par les membres de l'équipe pédagogique, sous la coordination du directeur d'école. Le directeur d'école a un rôle décisif à chacun des moments du projet : il organise, coordonne, suscite les initiatives.
  • sa durée: moyenne de 3 ans, avec un avenant annuel après réexamen pour d'éventuels aménagements.
  • ses principales étapes: L'idée de projet implique la notion de contrat qui se décline en étapes, pouvant se superposer, avec une évaluation tout au long du déroulement du projet :

-une phase d'analyse de la situation -une phase de définition des objectifs -une phase de choix de stratégies -une phase d'organisation dans le temps et dans l'espace -une phase de coordination entre les différents partenaires du projet -une phase de réalisation et de mise en œuvre.

 
3. Le directeur et le projet d'école:

  • Etablir le bilan du précédent projet.
  • La démarche d'élaboration du projet d'école coïncide avec les préoccupations ordinaires des enseignants : mieux connaître les élèves, l'équipe, l'environnement.
  • A ce titre tout directeur devrait se donner comme objectif de revisiter le projet d'école en vigueur, c'est à dire en prendre connaissance et le questionner au travers de l'équipe.
  • Le projet d'école doit concerner en premier lieu les élèves et tout particulièrement la réussite de chacun dans ses apprentissages. Le projet d'école s'appuie sur une évaluation précise des besoins des élèves de l'école et vise à apporter des réponses spécifiques.
  • Le projet d'école s'inscrit dans une logique de cohérence et de continuité sur l'ensemble du cursus scolaire de l'élève. Il doit être un vecteur fort de la mise en place des cycles en visant à introduire de la cohérence (qui renvoie à la concertation en conseil de cycles) et de la continuité (qui renvoie à la différenciation dans les classes) des apprentissages.
  • Le directeur établit un cadre de travail qui implique chacun en sachant écouter, relancer, questionner l'équipe, ne pas traiter les problèmes au travers de sa seule analyse personnelle, en sachant aussi accepter de déboucher sur des options qu'il n'avait pas envisagées au départ.
  • Le directeur doit savoir prendre le recul nécessaire, garantir le respect de chacun dans les débats tout en ne perdant jamais de vue l'intérêt des élèves.


4.Les axes de travail:

  • inclure toujours un axe qui vise à l'amélioration des résultats des élèves
  • fixer des objectifs clairs et fédérateurs des actions mises en place
  • définir d'emblée les modalités d'évaluation en liaison avec ses objectifs en utilisant les mêmes indicateurs que ceux ayant servi à justifier le choix des axes.
  • décliner le projet en actions (actions de cycle, inter-cycle, de classes)
  • Il faut bien distinguer deux niveaux: le niveau d'analyse et de définition des axes et objectifs. Il fait l'objet d'une recherche d'un consensus et le niveau des moyens et de la mise en oeuvre des actions qui sera revisitée chaque année à l'arrivée des nouveaux collègues.
  • chercher un consensus sur l'analyse de la situation et le choix des axes prioritaires mais pas obligatoirement sur les actions qui doivent prendre en compte les besoins spécifiques des élèves des différentes classes, les compétences des maîtres et leur sensibilité pédagogique
  • le projet d'école est communiqué le plus largement possible notamment avec les partenaires privilégiés: parents et collectivité locale. ne pas attendre le "bouclage" complet du projet pour le présenter en bloc au Conseil d'école : prévoir des concertations en amont.
  • concevoir une rédaction simple et utile du projet qui le rende compréhensible pour l'ensemble de l'équipe pédagogique

5.Un document d'aide à l'élaboration:

Il s'inscrit dans la démarche du livret publié par le Ministère de l'Éducation Nationale
(Hachette, CNDP)

Le projet d'école concerne les élèves dans l'école et hors de l'école.
Le projet pédagogique, centré sur l'élève et ses apprentissages, prend en compte les orientations de l'école primaire. Il est souhaitable qu'il ait également une dimension éducative et culturelle plus large, fondée sur l'initiative de l'équipe pédagogique et articulant avec cohérence des actions en partenariat.

  • l'aspect pédagogique du projet : Il concerne en priorité l'amélioration des résultats des élèves par:
  • 'aspect éducatif et culturel du projet: Les actions éducatives et culturelles menées pendant le temps scolaire se réfèrent explicitement aux programmes nationaux. Elles utilisent des démarches quelque peu différentes et peuvent recourir à la participation d'intervenants extérieurs.
  • le temps périscolaire : Les actions organisées sur ce temps sont menées le plus souvent avec l'aide des collectivités locales ou des associations (exemple : CEL).
    Elles doivent être en cohérence avec les actions conduites pendant le temps scolaire mais ne doivent pas s'y substituer.
  • les critères de validation du projet:

- le choix des indicateurs

- l'analyse de la situation

- les priorités et les objectifs méthodologiques définis et leur réalisme

- la définition des actions et la faisabilité de ces actions  

- l'évaluation des progrès des élèves

Documents annexes: trame du projet

Vous trouverez ci-dessous la trame du projet d'école sous trois formats différents ( openoffice, word et pdf). Les fichiers sont regroupés dans un dossier compressé. Pour les lire, il faudra au préalable décompresser ce dossier à l'aide d'un logiciel tel que Winrar.

Un clic droit "enregistrer sous" est recommandé.

 

la trame du projet d'école au format word,

la trame du projet d'école au format openoffice,

la trame du projet d'école au format pdf.

Rechercher